Marthe DAVOST

@ Ensemble Lux Aeterna

Masterclass : Technique vocale pour les sopranes

Après des études de violon et de clavecin, c’est à la Maîtrise de Bretagne que Marthe découvre son intérêt particulier pour la voix. Très jeune, elle intègre les chœurs de l’Opéra de Rennes et le chœur Mélisme(s) sous la direction de Gildas Pungier.

Souhaitant poursuivre une formation de soliste, elle entre dans le cursus de musique sacrée à Notre-Dame de Paris (MSNDP) sous la direction de Lionel Sow de 2010 à 2012. Elle poursuit au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP) à partir de septembre 2012 où elle étudie dans les classes de Chantal Mathias et Valérie Guillorit. En 2015, elle obtient une licence mention TB et poursuit dès lors en master. Elle participe aux masterclasses de Margreet Hönig et Janina Baechle et se perfectionne dans les classes de Susan Manoff, Olivier Reboul et Anne Le Bozec.

Marthe aime voyager du chant grégorien à la musique plus contemporaine.

En 2015, elle crée le Chant des Muses de Xu Yi, compositrice chinoise avec le chœur et orchestre de la Sorbonne (COSU) à l’amphithéâtre Richelieu. Le compositeur Christopher Gibert se plaît à écrire tout particulièrement pour sa voix. Elle est très sollicitée pour des récitals autour de l’oeuvre d’Hildegarde von Bingen dont l’ambitus nécessite agilité et souplesse vocale. Elle se produit régulièrement à la cathédrale Notre-Dame de Paris dans le cadre liturgique et lors de concerts de musique sacrée à Notre-Dame de Paris. Elle fait partie de l’ensemble Lux Aeterna qui replace des oeuvres essentiellement baroques dans leur contexte liturgique initial.

Elle a une prédilection pour la mélodie française dont elle aime défendre le répertoire lors de récitals parisiens. Comme soprano léger, elle se complaît de plus en plus dans une vocalité plus lyrique qu’elle est heureuse de donner à entendre lors de ses récitals parisiens.