4 et 5 Mai 2019 - Angers

Concert géant

pour tous

Masterclasses

pour les participants

Chant missionnaire

pour les participants

Messe

pour tous

Votre chant et votre musique rendent évident que nous sommes un seul Corps et que nous chantons d’une seule voix notre unique foi.

Pape François

Jacques Berthier (1923-1994)

Compositeur à l'honneur de la 3ème édition d'Ecclesia Cantic

Le concert géant

Samedi 4 mai 2019 - 20h30 - Cathédrale St Maurice
Ouvert à tous

ECVianneyVandame(221)
ECVianneyVandame(244)
ECVianneyVandame(190)

Avec 800 choristes venus de toute la France

Les masterclasses 2019

Liturgie

Des enseignements pour approfondir la liturgie

Technique

Des cours pour se former techniquement

Témoignages

Des témoignages pour éclairer nos vies

Frère Patrick Prétot, OSB

Le chant dans la liturgie de la messe

La musique et le chant ne sont pas un décor qui viendrait s'ajouter aux rites de la messe en vue de "faire beau", "festif" voire "solennel". Car le chant fait partie intégrante de l'action eucharistique (même s'il est possible de célébrer la messe sans chant). C'est pourquoi, en tenant compte de l'histoire de la liturgie et notamment des textes de référence, on visera a donner une intelligence de la messe a partir de ce qu'on y chante.

60mins

Frère Patrick Prétot, OSB

Le Frère Patrick Pretot est moine de l’abbaye de La-Pierre-qui-Vire; il est professeur de théologie sacramentaire et de liturgie au Theologicum, Faculté de théologie et de sciences religieuses, de l’Institut catholique de Paris. Il a dirige l’Institut supérieur de liturgie (ISL) et la revue La Maison-Dieu; a l'ISL, il anime un programme de formation pour musiciens d'Eglise (Certificat de Musique Liturgique, CML).

M. l'Abbé Eric Iborra

La musique liturgique selon Benoît XVI

A la lumière de l'ouvrage L'Esprit de la Musique, il sera question de l'importance de la liturgie et de la musique dans l'œuvre (et la vie) de J. Ratzinger ; comment, depuis le début de son pontificat, Benoit XVI oriente et valorise « un art authentique », imprégné de dignité et de beauté, capable de nous introduire dans les Saints Mystères.

60mins

M. l'Abbé Eric Iborra

Naissance : 2 mai 1958 Etudes de Droit, Sciences économiques et Finances à Paris 2-Assas et Sciences-Po Paris (1976- 1981) Etudes de Philosophie et de Théologie à l'Université catholique de Louvain et à l'Université pontificale Grégorienne de Rome (1982-1990) Ordination pour le diocèse de Paris : 24 juin 1989 Vicaire paroisse S. Jean-Baptiste de Grenelle (1990-1997) Aumônier hôpital Pitié-Salpêtrière (1998-2007) Vicaire paroisse S. Eugène (biformiste) (depuis 2007) Traduction de divers ouvrages théologiques (Hans Urs von Balthasar, Cesare Giraudo sj, Aidan Nichols op, etc.) et notamment de Joseph Ratzinger (Mon concile Vatican II, Peuple et maison de Dieu dans l'ecclésiologie de S. Augustin, etc.)

M. l'Abbé Michel Steinmetz

La musique sacrée et Vatican II

Le Concile Vatican II a défni la musique sacrée en tant que fonction ministérielle (munus ministeriale) dans la liturgie. Cette appellation sans précédent ouvre de vastes horizons sur la place de la musique sacrée dans le lieu propre du questionnement théologique bien qu’encore peu explorés. Expression sonore de l’Église là où l’indicible est irréductible au langage, la musique liturgique s’inscrit dans une anthropologie du rite. Au service de la communauté, elle en renforce la cohésion et exprime ce qui s’y vit, elle signife la fête en opérant une rupture avec le quotidien. Les défis soulevés sont de taille, ne serait-ce que pour se garder de l’écueil d’une recherche d’esthétisme pur, faux chemin vers Dieu, ou quand l’acte de foi n’est plus un préalable et la tension eschatologique occultée. Porte d’entrée pour repenser la place de la musique sacrée dans la liturgie chrétienne, l’expression conciliaire permet d’interroger sous un jour nouveau le rapport de l’homme à la musique dans sa relation à Dieu et la participation de cette dernière à l’épiphanie du mystère de l’Eglise.

60mins

M. l'Abbé Michel Steinmetz

Né en 1977, à STRASBOURG, France. Docteur en Sorbonne ès anthropologie religieuse et histoire des religions, docteur en théologie de l'Institut Catholique de Paris, titulaire d'une maîtrise (Arts Sacrés), il a soutenu une thèse sur la "fonction ministérielle de la musique sacrée" (Vatican II, SC 112). Michel STEINMETZ est prêtre du diocèse de Strasbourg. Il est actuellement curé de la communauté de paroisses Saint-Maurice et Saint-Bernard à Strasbourg. Il est aussi directeur du Service diocésain de Pastorale liturgique et sacramentelle, Musique sacrée et Art sacré et cérémoniaire pontifical de l'archevêque de Strasbourg. Organiste, ancien directeur des Petits-Chanteurs de la Sainte-Famille, il est président de l'Union Sainte-Cécile, fédération de 750 chorales, rédacteur en chef de la revue Caecilia. Chargé d'enseignement à la Faculté de théologie catholique de Strasbourg (maître de conférences qualifié), il a publié plusieurs ouvrages proposant une approche originale de la liturgie (éditions Mame, Parole & Silence et Cerf).

M. Hervé Girault

Quels chants pour quel temps de la liturgie ?

Si la question semble sous-entendre le choix des chants et l’adéquation du chant à la liturgie, l’atelier s’attachera à montrer que ce travail de sélection n’est en rien technique ou fonctionnel. Il introduit tout au contraire à l’intelligence du temps de l’église et de la liturgie, à une meilleure connaissance des différents moments et de leurs relations à l’action liturgique, dans l’échange du « je » et du « nous » sous la conduite de l’Esprit. L’atelier s’appuie sur des exemples concrets et la participation active de ses auditeurs.

60mins

M. Hervé Girault

Né en 1959 à Rennes. Enseigne l’Education Musicale à l’ESPE d’Angers. Compositeur et chef de chœur, a soutenu sa thèse sur « Esthétique et spiritualité chez Claude Ballif – Comment l’écriture musicale peut rendre compte de la présence du religieux ». Marié, deux enfants, diacre permanent du diocèse d’Angers depuis 2012.

Mme Olga Roudakova

Découverte du répertoire liturgique grégorien

Le Chant grégorien est, avant tout, un chant du culte catholique, créé au sein du rituel liturgique. Il n’est pas totalement autonome musicalement. Pour le saisir, le comprendre il est indispensable de savoir sa place, son genre, son rôle dans un office. Le Chant grégorien est issu d’une tradition orale médiévale: sa structure mélodique est tissée de formules propres a chaque mode et chaque genre. La compréhension et la mémorisation de ses formules se conjuguent avec la recherche de la plasticité mélodique de chaque pièce. Cette unité donne sens a l’architecture musicale de chaque discours grégorien. Enfin, l’appui sur des attestations manuscrites, notamment neumatiques, nous apporte une quantité inestimable d’informations sur le rythme d’une pièce ainsi que sur la conduite de la voix et les infinies nuances que les chantres faisaient et peuvent faire aujourd’hui.

60mins

Mme Olga Roudakova

Après une solide formation musicale russe de pianiste et musicologue (diplôme du Conservatoire National Supérieur de Novossibirsk), Olga Roudakova est venue à Paris approfondir ses connaissances en chant grégorien et direction de chœur. Elle a obtenu un DEM de direction de chœur au CRR d’Aubervilliers (classe de Catherine Simonpietri), le 1er Prix à l’unanimité de « direction de Chœur grégorien » au CNSM de Paris (classe de L.M. Vigne), et a soutenu son DEA en paléographie musicale en Sorbonne (sous la direction de M. N. Colette). Depuis 1997 Olga Roudakova dirige le « Chœur grégorien de Paris - Voix de femmes » qui cultive le chant grégorien, à la fois dans son cadre liturgique naturel (les messes dominicales à l’église Saint-Germain l’Auxerrois de Paris) ainsi qu’en concerts, tournées, festivals prestigieux à travers le monde. Outre l’activité de chef de chœur Olga Roudakova se spécialise dans la recherche, l’étude et la pédagogie du chant grégorien et de la musique médiévale. Elle participe activement à la formation en chant grégorien au sein du « Chœur grégorien de Paris », de la Maitrise de la Cathédrale de Metz, de la classe de CNSMDP de L.M. Vigne, dans le réseau des abbayes bénédictines en France, ainsi qu’à travers de nombreux stages, master-classes, conférences et rencontres, en France et à l’étranger. En outre, elle est professeur-titulaire de Formation musicale au conservatoire municipal du 16ème arrondissement de Paris, où elle a enseigné également l’Ensemble vocal et chant choral.

Soeur Claire Cachia, OSB

Quel(s) instrument(s) pour accompagner la liturgie ?

Cette intervention se propose de retracer l’histoire de la place des instruments de musique dans la liturgie de l’Église dans une première partie, puis de faire quelques suggestions concrètes pour une utilisation des instruments juste et constructive dans nos célébrations d’aujourd’hui.

60mins

Soeur Claire Cachia, OSB

Sr Claire CACHIA, née à Marseille en 1978, a étudié le violon classique au conservatoire de Marseille, puis le violon baroque à la Schola Cantorum de Bâle avant d’entrer en 2001 au monastère des Bénédictines de Martigné-Briand, où elle est actuellement responsable du chant liturgique.

Frère François-Marie

Initiation à la psalmodie

La cantillation (ou psalmodie) nous plonge dans la nuit des temps. Elle est un espace entre le « parler » et le «chanter », propice à l'entrée de chacun de nous dans l'univers de la prière. Ce temps de formation propose de situer son fonctionnement, les outils appropriés, et son utilisation dans la prière, tant personnelle que liturgique. À la portée de tous, cette masterclasse s’adresse à tous ceux qui désirent apprendre à psalmodier aisément et sans erreur.

60mins

Frère François-Marie

Moine de l’Abbaye ND de Bellefontaine depuis 1998, Frère François-Marie est né à Angers en 1973. Il commence sa formation musicale par le piano, puis le chant choral au début des années 1980 d’abord à Bourges, puis à la Maîtrise de la Cathédrale d’Angers de 1984 jusqu’en 1996. Comme chantre de l’Abbaye depuis 2007, il participe régulièrement à des stages de formation.

M. Arnaud Peruta

Ecriture musicale

Approfondir ses connaissances en écriture musicale, afn de les mettre au service de la musique liturgique polyphonique. Construire une musique au service du texte, choisir les couleurs musicales adaptées, élaborer un contrepoint équilibré... présentation d’une vue d’ensemble de ce qu’il convient de maîtriser pour aborder la composition liturgique. Illustration par des exemples concrets.

60mins

M. Arnaud Peruta

Arnaud PERUTA est ancien élève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, et titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de directeur de conservatoire. Il a été responsable de la musique à Saint Germain l'Auxerrois à Paris, ainsi qu'organiste à Saint Antoine des Quinze-Vingt et Notre Dame des Victoires. Il est auteur de trois recueils de musique pour la liturgie : « chanter les psaumes », « chanter la messe » et « accompagner la messe à l’orgue ».

M.Laurent Bézie & M.Régis Prud'Homme

Le binôme chantre-organiste

Le chant et la musique sont au service du rite et il est confié aux chorales, aux chantre-animateurs et aux organistes la belle mission d’habiter la liturgie que l’Eglise nous confie. Leurs rôles sont toujours conjoints mais c’est parfois « explosif » ! Pourtant il est difficile d’imaginer de prier sans chanter et sans être accompagné par l’orgue lors de nos assemblées dominicales. A travers cette masterclasse, Régis et Laurent, vous proposent de réfléchir ensemble, par vos expériences et avec les moyens que l’Eglise nous donne, sur cette relation entre le chant et l’orgue. Ce sera l’occasion de se rappeler les « bonnes pratiques » et de partager de nouvelles idées qui nous feront grandir.

60mins

M.Laurent Bézie & M.Régis Prud'Homme

M. Régis PRUD'HOMME Né en 1980, Régis Prud’homme étudie l’orgue dès le plus jeune âge avec Paul Jauffrit à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Puis, à l'École Nationale de Musique de la Roche-sur-Yon, il obtient son Diplôme de Fin d'Études avec Michel Bourcier. En 1997, le brevet supérieur avec mention lui a été décerné lors du concours Marcel Dupré de Chartres. Tout en suivant à la Faculté de Tours des études de Musicologie qui le mèneront à la Licence, il intègre la classe d’Olivier Vernet au Conservatoire National de Région de cette même ville, où il est récompensé en 2000 par un Premier prix à l’unanimité, suivi d’un Premier prix de perfectionnement avec félicitations du jury l’année suivante. Il obtient en 2002 un CAPES d’éducation musicale et de chant chorale et devient ainsi professeur en collège. Après une année d’études complémentaires avec Louis Robilliard au Conservatoire de Lyon, où il reçoit à nouveau un Prix de perfectionnement en 2003, il a travaillé l’interprétation et l’improvisation avec Henri-Franck Beaupérin. Il aborde un large répertoire et se produit régulièrement en concert à Tours, Luçon, Angers, Saint-Gilles Croix de Vie, Rennes, Nantes, Le Havre, Paris (La Madeleine, Saint-Antoine des Quinze-Vingts...), Saint-Malo ... en tant que soliste ou comme accompagnateur de diverses formations vocales ou instrumentales. Il est organiste à Beaufort-en-Vallée. Régis Prud’homme a obtenu le Grand Prix Jean-Louis Florentz de l’Académie des Beaux-Arts 2005. En janvier 2009, il a été nommé au poste d’organiste suppléant au Grand Orgue Cavaillé-Coll / Beuchet-Debierre de la cathédrale d’Angers. Il est l’un des membres fondateurs d’Inspiration Orgue. Créée en 2015, cette association a pour but de mettre en valeur l’orgue dans le Maine-et-Loire notamment à Beaufort-en-Anjou. Il en est son président depuis fin 2016. Régis Prud’homme a enregistré son premier disque « Dupré / Durufé » en 2016 sur le grand orgue de la cathédrale d’Angers. En mars 2018, il a été nommé titulaire des grandes orgues de la cathédrale de la cathédrale d’Angers. -- M.Laurent Bezie Laurent BEZIE, a suivi sa formation initiale au sein de l’Ecole Maîtrisienne Régionale des Pays de la Loire pour ensuite chanter avec la Maîtrise de la Cathédrale d’Angers. Il a continué de se former vocalement au conservatoire. Il est actuellement responsable du Chœur GAUDETE de la paroisse Saint Joseph d’Angers et vient de créer les petits chanteurs de Saint Joseph avec Sarah Gavaland. Il a, à cœur, de faire vivre la musique liturgique en animant régulièrement les offices.

M. Pascal Horecka

Le gospel

Le Gospel et le negro spiritual : Cette musique si singulière qui a permis à un peuple tout entier de survivre sous l'oppression. Et si cette musique nous permettait encore aujourd'hui de briser certaines chaînes qui nous oppressent. Outre l'aspect historique de cette musique qui nous servira de trame pour traverser les différentes périodes, nous irons à la découverte du placement vocal de cette musique, de son harmonie, de sa rythmique à travers des chants traditionnels, mais aussi des chants du répertoire Gospel contemporain.

60mins

M. Pascal Horecka

Chef d’orchestre, compositeur, arrangeur, professeur et directeur artistique, Pascal est un artiste passionné qui sert la musique avec respect et excellence. Il est fasciné par les trésors que la musique offre à tous ceux qui la côtoie. Pascal HORECKA est originaire d'Angers. Inscrit au conservatoire en classes de trompette, analyse, musique de chambre, composition et écriture, il y grandit musicalement jusqu’à ses 18 ans. Après le Baccalauréat, il décide de poursuivre ses études musicales à Lyon. Là, il étudie l'harmonie et le contrepoint au CNSM de Lyon ainsi que la direction d'orchestre à Paris et Lisbonne auprès du maître Jean-Sébastien BÉREAU. Il est aussi formé à la musicologie à la Faculté Lumières Lyon 2. Son arrivée à Lyon est aussi significative d'un renouveau musical : il se spécialise rapidement dans la musique noire-américaine, spécialement le Gospel. Outre son activité de professeur universitaire (Faculté Lyon 2), Pascal consacre actuellement une majeure partie de son activité à la direction d'orchestre (Prague, Budapest, Orchestre National de Lyon), à l'orchestration (musiques à l'image, télévision), à l'arrangement d'albums, à la direction de projets musicaux. Il assure depuis 2009 la direction artistique du groupe Sweet Witness. Il accompagne aussi régulièrement des artistes internationaux sur les grands scènes françaises et européennes.

M. Claude Pateau

Diriger le chant grégorien

Diriger, c’est unir les voix, unir les âmes pour faire monter vers Dieu une seule et même prière. La direction grégorienne doit allier précision et souplesse avec simplicité pour faire naître la prière chantée de l’Eglise. Précision : tous les choristes doivent pouvoir se retrouver dans le geste – Souplesse : la direction doit conduire les voix en épousant la ligne mélodique. Le geste chironomique doit refléter la prière intérieure.

60mins

M. Claude Pateau

Ne aux Sables d’Olonne en 1968. Élève au conservatoire des Sables d’Olonne. Découvre le chant grégorien vers l’age de 12 ans. Apres des études scientifiques, enseigne en CPGE depuis 1991. Suit la formation grégorienne proposée par la Schola Saint Grégoire du Mans, Académie Internationale de Musique Sacrée sous le patronage du Conseil Pontifical de la Culture. En 2000, professeur de 3e degré a la Schola Saint Grégoire. Depuis 2002, directeur bénévole de la Schola Saint Grégoire. Assure de nombreuses sessions dans les paroisses et communautés religieuses.

M. Damien Rivière

Technique vocale pour les ténors

Approche synthétique du "savoir chanter" (pose de la voix, accroche et respiration), et en particulier de la vocalité propre à la voix du ténor : gestion du haut médium et de l'aigu, couverture des sons, et application pour la polyphonie et l'animation liturgique.

60mins

M. Damien Rivière

Damien Rivière commence ses études musicales au sein de la Maîtrise Sainte Marie d'Antony, avec laquelle il chante de nombreux concerts en France et en Europe. Il intègre la classe de chant de Catherine Cardin puis la Maîtrise Notre Dame de Paris, ou il suit une formation complète et aborde un large répertoire allant de la musique médiévale a la musique contemporaine, sous la direction de Lionel Sow et Sylvain Dieudonne, mais aussi de chefs comme John Nelson, Jérôme Correas, Reinhard Goebel, Sir Norrington... Élève de Mickael Mardayer, Yves Sotin, Christiane Patard et Guy Flechter, il suit les enseignements de Margreet Honig, Paul Triepels, Udo Reinemann et Alain Buet, a l'occasion de Master Classes. Habitue de la musique ancienne, il chante avec les ensembles William Byrd, Venance Fortunat, Vox Cantoris, Energeia, Les Meslanges ou l’Ensemble Vocal de Notre Dame de Paris. Comme soliste d’oratorio, on l’entend dans le répertoire baroque et classique (La Messe de Minuit, Les Méditations pour le Carême et le Te Deum de Charpentier, King Arthur de Purcell, le Dixit Dominus de Haendel, le Requiem de Gilles, le Te Deum de Delalande, le Requiem de M. Haydn, la Messe du couronnement de Mozart...) ainsi que dans diverses cantates de Bach, et dans interprétation des rôles de Jephte dans l’œuvre titre de Carissimi, Endymion dans la cantate de la Chasse de J.S.Bach, Tancrede dans Il combatimenti di Tancredi e Clorinda de Monteverdi, comme dans des œuvres romantiques (la Messe en Re de Dvorjak avec l'Orchestre du Luxembourg dirige par Nicolas Brochot) ou plus récentes (la Missa Criolla de Ramirez). En récital, il chante le répertoire grégorien comme la mélodie dans des programmes avec orgue ou piano, en France, aux Etats-Unis et en Australie. Sur scène, il incarne le rôle de Gontran dans Les Mousquetaires au Couvent de Louis Varney, Admete dans Alceste de Lully, ou encore Maître Pierre dans les Tréteaux de Maître Pierre de De Falla. Il enregistre de nombreux programmes de musique médiévale, renaissance ou baroque avec divers ensembles.

M. Gérald Martin

Technique vocale pour les basses

La masterclasse se déroulera en trois parties : 1. Anatomie de l’appareil phonatoire 2. Posture et émission vocale 3. Technique vocale et interprétation

60mins

M. Gérald Martin

Gérald Martin quitte un cursus en lettres classiques pour intégrer des études musicales au Conservatoire et en faculté de musicologie. Titulaire d’une licence de musicologie il poursuit ses études en chant et direction de Chœur avec Yves Sotin et Valerie Fayet. En 2004 il devient membre du prestigieux chœur de l’Armée Française. En 2006, il connait sa première expérience soliste dans le rôle de Zuniga (Carmen) a l’opéra de Massy, puis est recrute pour une série de concerts avec l’Orchestre Philharmonique de Prague en 2006-2007. Tant en chœur qu’en soliste, il a chante avec de grandes formations comme l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National d’Île de France, Les Talens Lyriques ou l’Orchestre National des Pays de la Loire. Pendant plusieurs saisons il travaille exclusivement l’opéra avec le chœur de l’opéra de Rouen Haute-Normandie avec Daniel Bargier, Gildas Pungier ou Laurence Equilbey ainsi que sur diverses productions comme au théâtre du Châtelet et au théâtre des Champs Elysées. De 2013 a 2015 il est recrute pour diriger l’Ensemble Vocal de Mayenne a la suite d’Yves Parmentier et délaisse sa carrière de chanteur pour se consacrer au développement de son entreprise créée en 2009. Carrière avec laquelle il renoue en février 2017 avec le chœur de l’opéra de Dijon pour des productions aussi diverses que La Flûte enchantée de Mozart, les cantates de Pâques et les motets de J.S Bach ou le Requiem de Faure. Il étudie aujourd’hui le chant avec Malcolm King et Stefano Ferrari.

M. Olivier Bardot

Direction de chœur : pédagogie de la direction

Que dire, que faire en répétition lorsque l’on est chef ? Par où prendre un morceau et comment le rendre accessible au plus grand nombre dans un temps limité ? Un chef de chœur n’est pas seulement un technicien de la mise en place des œuvres : c’est un pédagogue qui doit savoir transmettre l’essentiel d’une polyphonie en lui donnant un sens, afin qu’une communion naisse de l’assemblage des voix. Cette masterclasse « niveau II » fait suite au cours sur la gestuelle donné lors des 2 dernières éditions d’Ecclesia Cantic. Elle s’adresse aux chantres et chefs qui souhaitent développer une attitude d’écoute et de réactivité proportionnée aux besoins de leurs chanteurs, afin que leurs répétitions gagnent en efficacité et en profondeur.

60mins

Niveau II

M. Olivier Bardot

Chef de chœur professionnel et professeur diplômé d’Etat au Conservatoire supérieur régional (CRR) de Paris, Olivier Bardot s’attache depuis quelques années à développer en France une pratique éclairée du chant liturgique dans toutes ses composantes, proposant, avec l’aide d’autres musiciens de métier, des formations à la composition et à la direction d’ensembles vocaux. Son chœur Stella-Maris, qui réunit de jeunes actifs depuis 2001, s’est fait connaitre du public pour l’exigence de son interprétation du grand répertoire a cappella (Vêpres de Rachmaninov, cantate Figure humaine de Poulenc notamment). Il s’est produit dans des lieux tels que la Philharmonie de Paris, la cathédrale de Chartres, le Florilège international de Tours, la nouvelle cathédrale russe de Paris, le festival de Lacoste et l’église allemande d’Helsinki. Professeur au séminaire de la Communauté Saint-Martin à Evron, Olivier Bardot enseigne également le chant grégorien à l’Ecole du Chœur grégorien de Paris.

Mme Alix Debaecker

Direction de chœur : initiation

Souvent le chef de chœur choisit de mettre l’accent sur la justesse et l’interprétation dans son travail. Or, il existe une dimension plus musicale dans le travail des harmoniques et des couleurs. Celui-ci permet à un chœur de sonner différemment, dans le souci d’une véritable unité vocale et interprétative. Face à un chœur « cobaye », Alix Debaecker propose un travail technique afin de montrer la manière de faire progresser un chœur dans la couleur vocale qu’il peut proposer. Cette masterclasse s’adresse non seulement aux choristes qui souhaitent vivre cette expérience mais également à tous les chefs de chœurs, débutants ou confirmés.

60mins

Niveau II

Mme Alix Debaecker

Née en 1986, Alix Debaecker a très vite voué une passion à la musique. À l’âge de onze ans, elle intègre la Maîtrise de Radio-France. Au cours de ce cursus exigeant et rigoureux de sept années, elle apprend le chant, le piano, l’analyse, l’écriture ainsi que la direction de chœur, avec Toni Ramon. De 2005 à 2008, elle approfondit sa formation de direction de chœur au CRR de Boulogne-Billancourt et intègre ensuite le CEFEDEM (Centre de formation des enseignants de la musique) où elle obtient son Diplôme d’État en direction de chœur en 2010. Elle affine son apprentissage en chant dans la classe de Gisèle Fixe, professeur au Conservatoire du VIIe. arrondissement de Paris, tout en perfectionnant son talent de direction de chœur auprès de chefs renommés tels que Didier Louis (Lumen de Lumine), Denis Rouger (Chœur Figure Humaine) et Claire Marchand (Ensemble vocal Intermezzo). En 2010, elle devient chef de chœur assistante à la Maîtrise des Hauts-de- Seine, où elle assure la formation du chœur d’enfants de l’Opéra national de Paris (250 productions avec 470 enfants par an). En 2014, elle obtient sa licence de Lettres, reprend la direction du chœur de Sainte-Marie- des-Batignolles, intervient auprès des Petits Chanteurs franciliens du collège et lycée Stanislas et assure des formations de coaching vocal et de team-building en entreprise. Elle est aujourd’hui responsable du chœur d’étudiants en cycle spécialisé au CRR d’Aubervilliers, et professeur de chant choral au Conservatoire de Saint-Cloud. Son professionnalisme, sa persévérance et ses qualités humaines lui ont permis de fédérer des chanteurs confrmés et semi-professionnels qui constituent le Chœur de Grenelle, dont les perspectives sont aujourd’hui riches en opportunités.

Mme Garance Serey

Technique vocale pour les soprani

Échauffements corporels expliques : -réveiller le corps le diaphragme et son centre -réveiller les sinus, prendre conscience de chaque cavité du crâne -prendre conscience de son périnée -la posture, et l’alignement du corps -articulation de la bouche pour une bonne projection du son et une compréhension du texte Exercices de respiration expliques : -où démarre-t-il -son chemin ? -où prend-t-il appui ? -où se développe-t-il ? -le maintien de l’air (ne s’échappe pas) -le soutient (énergique et doux) -colonne d’air / horizontalité (front, diaphragme, périnée) Vocalises expliquées Essai sur un extrait du programme musical du week-end

60mins

Mme Garance Serey

Garance Serey commence très jeune l’apprentissage de la musique avec la flûte traversière, au conservatoire de Saint Germain en Laye. Elle entre a la maîtrise du conservatoire dans la classe de Sandrine Carpentier a l’age de 10 ans (en classe a horaires aménagés), ou elle découvre sa passion pour le chant, et entre en cours d’harmonie dans la classe de Pierre Pincemaille. En 2013 elle entre dans le petit chœur de la Sorbonne sous la direction de Ariel Alonso. En 2014 elle intègre le conservatoire du 17ème arrondissement de Paris, et suit des cours de chant lyrique avec Leontina Vaduva, d’interprétation avec Carmelo Agnelo, et de direction de chœur avec Philippe Maze. Parallèlement elle entre dans le groupe des Dei Amoris Cantores. Elle entre en 2017 dans la formation professionnelle de Musique Sacrée à Notre Dame de Paris, ou elle suit les cours de Valérie Guillorit, Camila Toro Beltran, et Paul Tripels. Elle chante en tant que soliste dans les Lecons des ténèbres de Couperin, le Stabat Mater de Pergolese, et régulièrement a la Cathédrale de Notre Dame, dans le cadre liturgique. Elle incarne le rôle de Bastienne dans Bastien et Bastienne de Mozart au conservatoire du 17ème, et le rôle de Kate dans Kiss me Kate de Cole Porter a la marie de Paris.

Mme Marine Dautrey

Technique vocale pour les alti

Qui n’est jamais arrivé en répétition après une longue journée d’études ou de travail ? Tendue ? Epuisée ? L’échauffement est le préalable indispensable à toute émission vocale correcte. Nous tenterons donc de rappeler les fondamentaux et effectuerons des exercices pour une belle et saine séance de chant : règles de posture, respiration, souplesse vocale, travail des voyelles, résonance. Puis nous mettrons en pratique tout ceci sur des chants exécutés lors du WE Ecclesia Cantic.

60mins

Mme Marine Dautrey

Marine Dautrey commence sa formation musicale à la Maîtrise de Bretagne, formation poursuivie à la Maîtrise de Radio France. Après une maîtrise d’anglais qui l’amène à rédiger un mémoire sur la tradition des chœurs de cathédrales en Angleterre, elle obtient un diplôme de responsable de la communication à l’IRCOM. Elle mène ensuite plusieurs projets dans le domaine musical et parfait sa technique par un séjour de trois ans à Rome où elle chante au sein de la Capella Musicale della Trinità dei Monti et du Nuovo Coro Sinfonico Lirico Romano. De retour en France, elle intègre la Maîtrise Notre-Dame de Paris avec laquelle elle se produit encore régulièrement. Elle est membre de l’ensemble de musique médiévale Dialogos. Elle a participé également aux créations des Dei Amoris Cantores.

Mmes Aude Bera & Marie Cazenave

Animer une assemblée en 2019 : pourquoi pas moi ?

Fortes de leurs expériences diverses d’animation et de formation liturgiques, Aude et Marie vous proposent dans cette masterclasse de vous initier à l’animation liturgique. Comprendre le sens de la liturgie et ses fondements théologiques, voir comment en 2019 l’Eglise nous y appelle, notamment à la suite du Synode des jeunes, sera la première étape de notre masterclasse. L’atelier se poursuivra par l’apport de bases pratiques pour animer une messe (comprendre le sens du déroulé d’une eucharistie, faire corps avec l’assemblée, comment mesurer ses difficultés et son potentiel comme animateur, gérer une équipe de musiciens, exercer un discernement), et techniques (posture, voix, gestique) par le biais d’un atelier chant.

60mins

Mmes Aude Bera & Marie Cazenave

Mme Aude Bera Passionnée de chant et d'animation liturgique, Aude Béra a effectué le Certifcat de Musique Liturgique à l'Université Catholique de Paris après des études de musicologie. Elle a aussi participé à de nombreux stages comme les Estivales de chant et musique liturgique en l'abbaye d Ourscamp avec Fabienne Martet et Olivier Bardot. Aude a participé à la création de petit chœur liturgique paroissial puis devient responsable de la musique liturgique pour le diocèse d'Angers dont l'une des missions est de proposer des formations à l'animation liturgique. Mme Marie Cazenave Apres avoir exerce en tant qu'urbaniste a Paris, Marie a décidé de mettre sa passion - le chant - au service de l'Eglise en partant plusieurs années en tournée avec le groupe Glorious avec qui elle a enregistre 6 albums en tant que chanteuse soliste et choriste. Elle continue a servir le Christ en travaillant au diocèse d'Angers et en étudiant la théologie.

Frère Louis-Marie Couillaud, OSB

Chanter le grégorien

Masterclasse permettant d'aborder des partitions presque millénaires, et de s'initier à la pratique du chant officiel de l'Eglise Catholique Romaine. « L’Église reconnaît dans le chant grégorien le chant propre de la liturgie romaine ; c’est donc lui qui, dans les actions liturgiques, toutes choses égales d’ailleurs, doit occuper la première place. » (Sacrosanctum Concilium n.116)

60mins

Frère Louis-Marie Couillaud, OSB

En reprenant la vie monastique à Solesmes, en 1833, dom Guéranger voulut faire revivre la vie contemplative bénédictine, véritable richesse pour l’Église, en donnant comme priorités à ses moines la célébration de la liturgie et l’étude, tempérées par la vie de famille et la séparation du monde. Le rayonnement du monastère connut lui aussi une croissance inconnue jusqu’alors. En 150 ans, Solesmes fonda douze nouvelles communautés, parmi lesquelles il faut citer Ligué, restaurée en 1853, et Sainte-Madeleine de Marseille, fondée en 1865. Neuf sont encore vivantes aujourd’hui. Ces communautés essaimèrent souvent à leur tour, faisant de l’abbaye sarthoise le chef d’une congrégation internationale. Le rayonnement de l’abbaye passe aussi par la restauration du chant grégorien. Ce patrimoine spirituel a été revalorisé par l’apport du dernier concile. Confirmée par l’Église dans son orientation contemplative et son attachement à célébrer la liturgie en latin et en grégorien, la communauté, cent quatre-vingts ans après sa fondation, continue à mener la vie bénédictine selon le charisme propre de son fondateur.

M. Thomas Pouzin

La pop-louange

La louange est une attitude du cœur. La louange est un mouvement de Foi. Elle n'est pas limitée à la musique mais peut toucher toutes les dimensions de notre vie. La musique est néanmoins un cadeau de Dieu, un moyen privilégié pour l'homme de se tourner vers son Dieu. La musique ouvre l'homme à ses émotions, à son intériorité. De tout temps et toutes cultures, l'homme a joué de la musique pour Dieu. Toutes les musiques peuvent-elles louer Dieu? Certaines sont-elles bannies de la louange? La pop est-elle légitime pour se tourner vers Dieu? Comment est née l'intuition de Glorious? Comment s'est-elle mise en oeuvre? Comment animer (un temps de louange, une messe) avec ce style de musique? Comment gérer les instruments pop (une batterie, une guitare etc.) dans une église? Comment composer, écrire un beau chant de louange, chantable par une assemblée? Autant de questions auxquelles nous essayerons de répondre ensemble.

60mins

M. Thomas Pouzin

Thomas Pouzin a 34 ans. Il a fondé en 2002 Glorious, le premier groupe catholique de pop louange avec son frère Benjamin. C'est à eux que l'on doit cette appellation aujourd'hui commune de la "pop louange". Il écrit et compose des chants de louange depuis son plus jeune âge. Glorious a aujourd'hui une dizaine d'albums à son actifs et des centaines de concerts partout en France. Thomas est aussi cofondateur de LYON Centre, une pastorale paroissiale complètement renouvelée autour de la pop louange.

M. Friedemann Trutzenberg

Jacques Berthier et les chants de Taizé

La communauté œcuménique de Taizé, fondée par frère Roger en 1940, a développé au cours des années des chants courts répétitifs pour rendre la prière accueillante aux jeunes de diverses langues et origines. Le théologien orthodoxe Olivier Clément décrit cette expérience: « Ce qui est intéressant à Taizé, c’est que cette formule de la répétition pacifante a été reprise dans une perspective liturgique, c’est-à-dire non seulement personnelle, mais aussi communautaire, dans une prière commune. Certains jeunes, qui ne savent presque rien du mystère y sont alors introduits, et ils font l’apprentissage de la prière. » Friedemann Trutzenberg a régulièrement travaillé avec les chorales formées par les jeunes présents à Taizé lorsqu'il y était volontaire entre 2011 et 2013 ainsi que pendant les Rencontres Européennes et autres prières avec les chants de Taizé dans differents pays d'Europe. Pendant cette masterclasse, il expliquera la genèse des chants (dont une grande partie fut composée par Jacques Berthier) et animera une répétition de vos chants préférés !

60mins

M. Friedemann Trutzenberg

Friedemann Trutzenberg est né à Freiburg (près de la frontière allemande avec la Suisse et la France) en 1992. Après son baccalauréat à Cologne, il a vécu près de la Communauté de Taizé comme volontaire pour un an et demi entre 2011 et 2013 aidant avec les diverses tâches pratiques nécessaires pour accueillir des milliers de jeunes dans le cadre des rencontres qui ont lieu à Taizé chaque semaine de l'année. Entre autres, il animait la répétition des chants et la chorale régulièrement. Retourné de Taizé, Friedemann a effectué une formation professionnelle non-universitaire en musique sacrée à Cologne et Berlin. En plus de ses études de master en psychologie clinique et de la santé à l'Université Libre de Berlin et l'Université Ramon Llull à Barcelone, il travaille avec une chorale fxe à Berlin et a dirigé différentes chorales et ensembles instrumentaux pendant rencontres ou prières avec les chants de Taizé en Pologne, Ukraine, Italie, France et Allemagne.

M.Sylvain Rousseau, M.&Mme Morin

Rencontre avec plusieurs compositeurs

Nous évoquerons l'expérience de la composition en équipe au service d'un projet musical liturgique, Psaume du dimanche. Depuis trois ans, une équipe de jeunes compositeurs, poussés par l'amour du chant choral, travaille à mettre la parole de Dieu en musique. Parmi les thématiques de notre témoignage : - Comment faire pour écrire pour « la » liturgie, lorsqu'on devine l'énorme diversité des contextes pastoraux, tant en termes de moyens humains et musicaux que du point de vue des simples goûts artistiques ? - Comment accorder son élan artistique à sa vie spirituelle ? - Quelle place technique informatique et savoir-faire musicaux peuvent-ils avoir dans un projet d'Eglise, par rapport à l'inspiration ? Quelques sujets que nous essaierons de vous partager, exemples musicaux concrets à la clef.

60mins

M.Sylvain Rousseau, M.&Mme Morin

Sylvain Rousseau : Depuis 2017, Sylvain Rousseau est chef de chœur de la Maîtrise de la Cathédrale d’Angers. Il est également LEME (Laïc En Mission Ecclésiale) au service du chant liturgique de la paroisse de la cathédrale. Il commence sa formation musicale, à l’âge de 10 ans, à l’Ecole Maîtrisenne Régionale des Pays de la Loire. Il continue ensuite sa formation au conservatoire (chant, composition et direction de chœur) et en faculté de Musicologie à l’Université Catholique de l’Ouest. /// Mariette et Pierre-Nicolas : mariés depuis un an, font partie de l’équipe de Psaume du dimanche. Mariette est agrégée de musique et chef de chœur de formation ; Pierre-Nicolas est ingénieur en semaine… et musicien le dimanche. Choristes impénitents, ils participent depuis trois ans à la composition de psaumes polyphoniques pour la liturgie dominicale, publiés en ligne comme ressource pour les chœurs. Une des convictions fondatrices de ce projet est la vocation du chant liturgique à exprimer à sa manière la communion des cœurs vécue dans la messe.

Mgr Emmanuel Gobilliard

Le chant missionnaire

Comment utiliser le chant liturgique, en dehors de la célébration de l’Eucharistie, dans la para- liturgie, à l’occasion de veillées, de groupes de prières, et même en dehors de tout cadre liturgique ? Comment valoriser le chant liturgique lorsqu’il est proposé à des non-croyants ?

60mins

Mgr Emmanuel Gobilliard

Emmanuel Gobilliard né en 1968 à Saumur, a été ordonné prêtre du diocèse du Puy-en-Velay le 28 juin 1997. Il a exercé son ministère dans une unité de soins palliatifs puis auprès de collégiens et de lycéens. Nommé recteur de la Cathédrale du Puy-en-Velay (43) en 2006, il y a été responsable des jeunes prêtres du diocèse et accompagnateur de la commission diocésaine de la pastorale familiale. En 2011 il a passé une année au service d'un foyer de jeunes handicapés à Madagascar. Il a, en outre, enseigné la philosophie et la théologie au grand séminaire de Fianarantsoa. Licencié en histoire, il est titulaire d'une maîtrise de théologie morale de l'Institut Jean-Paul II pour le mariage et la famille à Rome. Le Pape François l’a nommé évêque auxiliaire du diocèse de Lyon où il a été ordonnée le 11 septembre 2016. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages : La Cathédrale du Puy, éditions du Signe ; La Pudeur, éditions de l’Echelle de Jacob ; Dieu a besoin de toi...oui toi ! éditions de l’Emmanuel ; Le journal de Tanjomoha, éditions des Béatitudes ; ou encore Aime et ce que tu veux fais-le ! Regards croisés sur l’Eglise et la sexualité, éditions Albin Michel.

Sr Catherine-Marie, Fsj

Vers un renouveau « tradismatique » ?

Durant cette Masterclasse, sr Catherine-Marie (fsj) témoignera de sa découverte du chant grégorien, tant au niveau personnel que communautaire. Depuis plusieurs années, le chant grégorien reçoit en effet une part toujours croissante dans le répertoire de la Famille de Saint Joseph, et plus particulièrement dans la liturgie des Moines et Moniales, aussi bien a la messe que dans les offices monastiques : changement de cap pour cette "Communauté nouvelle" née en 1990 dans le sillage du Renouveau Charismatique ? Ou phase de maturité, fruit d’une appropriation de ses racines plongeant dans la Tradition de l’Eglise pour "ne pas être emporte a tout vent de doctrine" (Eph 4,14) ? « Le point capital fut pour moi la découverte du caractère inspiré du répertoire grégorien, véritable "Bible chantée", qui nous permet d’expérimenter en communauté une féconde articulation entre Tradition et vie dans l’Esprit, et dont j’aimerais vous partager la joie. » Riche d’une expérience millénaire et pourtant propre a répondre aux défis actuels et a la soif profonde du monde ou le Seigneur nous envoie évangéliser, le chant grégorien n’a décidément pas fini de nous surprendre !

60mins

Sr Catherine-Marie, Fsj

La Famille de Saint Joseph rassemble en une même famille spirituelle une branche monastique - les « Moines et Moniales de Saint Joseph » - et une branche laïque. La jeune fraternité monastique - fondée en 1990 par le Père Joseph-Marie Verlinde - a choisi de suivre la Règle de saint Benoit, vécue dans l’esprit de la Sainte Famille. Désireux de grandir « en grâce et en sagesse sous le regard de Dieu et des hommes » (Luc 2, 52), les frères et sœurs se mettent, comme Jésus et Marie a Nazareth, sous l’autorité de saint Joseph. Les membres laïcs et les oblats vivent cette même spiritualité au cœur du monde. D’essence contemplative, les Moines et Moniales de Saint Joseph s’ouvrent cependant a une activité apostolique. Outre l’accueil de personnes ou de groupes désirant vivre une halte spirituelle au monastère, ils assurent également des retraites de lecto divina, des sessions de guérison intérieure, ainsi que des cycles de formation adaptes aux différents âges et états de vie : adolescents, jeunes, fiancés cheminant vers le mariage, couples maries, retraites de discernement de vocation. C’est au cours de l’une de ces retraites que sr Catherine-Marie, nantaise d'adoption, reçoit la confirmation de sa vocation : elle achève alors sa spécialisation en Sciences des Matériaux, et entre au monastère ou elle prononce ses engagements définitifs en 2012. Elle y complète sa formation d’instrumentiste par l’apprentissage de la cithare, et reçoit la co-responsabilité des classes de chant et de la direction du chœur monastique.

Srs Catherine-Marie & Charlotte-Marie, o.carm

Beauté, chant liturgique et vie intérieure

La beauté est un chemin qui peut permettre aux chercheurs de sens de découvrir Celui qui est à l’origine de toute beauté. Le chant liturgique est un reflet de cette beauté, il célèbre la louange de Dieu, sa grandeur infinie, son amour et le salut qu’Il offre à tous. Il est vécu en commun, ce qui lui donne une force et une valeur particulière. Cette dimension communautaire est aussi une école d’oubli de soi et d’acceptation de l’autre dans sa différence, où l’on apprend à vivre la fraternité. En vivant régulièrement la liturgie (dans les monastères, c’est 7 fois par jour !), nous sommes peu à peu façonnés par la Parole de Dieu qui nous rejoint à travers les chants, qui en sont pétris, les psaumes... Ainsi nous nous laissons rencontrer par Dieu et transformer en profondeur par sa Présence. C’est vraiment une école de vie chrétienne !

60mins

Srs Catherine-Marie & Charlotte-Marie, o.carm

Sœur Catherine-Marie, 59 ans, entrée au Carmel en 1985, actuellement responsable de la liturgie Sœur Charlotte-Marie, 43 ans, entrée au Carmel en 2002, actuellement responsable de la formation Présentation du Carmel XIIème siècle: Naissance de l'Ordre du Carmel. Des croisés s'installent sur le mont Carmel en Palestine pour vivre en ermites à la suite de Jésus, sous la protection de la Vierge Marie. Ils reconnaissent le prophète Elie comme leur père. XIVème siècle : Implantation en Europe. XVIème siècle : Réforme du Carmel en Espagne par Sainte Thérèse d'Avila et Saint Jean de la Croix. 1604 : Premières fondations françaises par quelques carmélites espagnoles. 1626 : Fondation du monastère d'Angers, 38e Carmel de France : 1792 : Expulsion des sœurs par les révolutionnaires et dispersion de la communauté. 1850 : Refondation du Carmel à Angers par cinq carmélites de Cahors. La vie au Carmel allie prière silencieuse et écoute de la Parole de Dieu, travail et service, solitude et temps communautaires ...dans la certitude que "le plus petit mouvement de pur amour est plus utile à l'Église que toutes les autres œuvres réunies." (Saint Jean de la Croix) Les sœurs vivent jour après jour l'amitié avec Jésus-Christ en mettant leurs pas dans ceux des saints du Carmel. Elles portent devant Dieu les joies et les peines de tous et témoignent, par une vie communautaire intense, du bonheur profond que procure la fraternité.

Blanche Angleys

Ecclesia Cantic, et après ?

Ecclesia Cantic est devenu LE rassemblement incontournable des étudiants et jeunes pros aimant le chant et la liturgie et souhaitant s’ancrer dans l’Eglise. Super... mais après ? Comment transformer l’intensité d’un événement en une force pour un engagement dans la durée ? Comment devenir acteur au sein de ma paroisse ou des communautés que je côtoie et me mettre au service de la liturgie avec ce que je suis ? Quels sont les fruits que j’en retire ? Quelles sont les ressources à ma disposition ? « Venez et voyez !! »

60mins

Blanche Angleys

Puisant son goût pour le chant et son déploiement dans la liturgie à la Route Chantante Sitio durant plusieurs années, Blanche Angleys a poursuivi son investissement dans divers projets d’Eglise. Elle a notamment participé à la préparation des deux éditions précédentes d’Ecclesia Cantic. Depuis 2 ans, elle dirige le chœur Mont Thabor à Paris, qui inscrit le chant au cœur des amitiés, au service de l’association de l’Eau Vive.

La messe d'envoi

Dimanche 5 mai 2019 - 14h - Cathédrale St Maurice
Ouverte à tous

ECVianneyVandame(313)
ECVianneyVandame(350)
ECVianneyVandame(317)

Rendez-vous à Ecclesia Cantic dans

Partenaires

#
Ils soutiennent Ecclesia Cantic